« L’amour ! Sujet universel et rebattu, me direz-vous. Sans doute, mais je le traite à rebours en déclarant haut et fort que pour être un bon amoureux, l’amour ne suffit pas. Les cabinets de thérapeutes, les stages de développement personnel sont pleins de gens qui l’ont remarqué, comme la plupart d’entre vous sûrement.
En ce qui me concerne, après moult histoires d’amour malheureuses, je suis arrivée à la conclusion qu’au-delà des stratégies thérapeutiques, c’est au philosophe qui nous habite qu’il faut s’adresser pour repenser la question du bonheur amoureux. Car le cœur sans pensée fait naufrage. Le devoir sans plaisir éteint le désir. La morale sans éthique personnelle assèche les sentiments.
C’est bien une philosophie de la relation que je tente d’élaborer aujourd’hui, en offrant à votre réflexion un nouveau courant de pensée ».
Arouna Lipschitz – La voix de l’amoureux

Publicités