Category: 09h72


il est texactement …

… 09h72

Ca, pour me moquer un peu de ceux qui mettent des pendules sur leur blog,
des fois qu’on y irait pour avoir l’heure.
 
AVERTISSEMENT
Sont autorisées à visiter « it’s … my space »:
-les mineurs de plus de 25 ans, majeurs et personnes mises à l’index
-le personnel hospitalier, infirmières, filles de salle, de couloir
-sages-femmes, moins sages également
-internes, externes, demi-pensionnaires
-internés, prisonniers, épris de justice, femmes libérées
-attachés commerciaux, de presse, détachés de tout
-pensionnés de paix, passionnés, desintéressés, ne manquant pas d’intérêt
-les personnes hospitalières
-garçons de café, filles de café, femmes de chambre, de salle de bain
-éboueurs, égoutiers, dégoûtés, boulangers, maçons, bûcherons
-chômeurs (en fin de droit, début de gauche), chaumeuses (s’il en reste)
-moissonneuses battantes, pelleteuses, faucheurs d’OGM, fauchés au quinze
-locataires, allocataires, et ceux qui n’en sont pas encore revenus
-sans domicile fixe, sans conjoint fixe
-clowns tristes, joyeux drilles, drôles d’individus, filles de joie
-institutrices des petites classes, maîtresses de grande classe
-professeurs, maîtres auxiliaires (être ou avoir), cancres, dames de la cantine
-balayeurs, ceux aspirant à un monde meilleur 
-techniciens de surface, de volume
-les gauchers, gauchistes, ceux qui sont souvent à l’ouest
-marins, sirènes (ne travaillant pas dans la police)
-hôtesses de l’air, d’accueil
-personnes accueillantes
-gardiens de phare, de rétroviseur, de pare-chocs
-pilotes d’Airbus réussissant à atterrir, amerrir, à destination
-personnels non-naviguants, celles naviguant à vue, qui s’envoient en l’air
-oculistes, femmes portant des lunettes
-personnes de condition modeste, les inconditionnels
-intérimaires, intermittents du spectacle
-artistes, autistes, n’y comprenant rien
-les titulaires d’un titre de transport amoureux
-les voyageurs sans billet, les sans-papiers
-nomades, paumés, bonne poire, Cerise
-personnes percevant les minima sociaux, les femmes en mini austin, en mini-jupe
-les pauvres, les petites gens, les basketteurs
-la famille Petitjean (bonjour à eux si vous les voyez)
-Jean, Vincent, Paul et les autres  
-marginaux, marginales et clitoridiennes
-intello, deux ou plus
-les gens bons, les végétariens
-herboristes, fleuristes, fleurétistes (sabreurs de moral non) 
-les cordonniers, les va-nu-pieds (les pantouflards non)
-belles filles et leurs belles soeurs (beauf non)
-demandeurs d’emploi, de la démission de Sarko, Poutine, Berluscon, et du Pape
-coiffeuses, barbiers de Séville, papas rasés, ceux qui ne se rasent pas le dimanche
 
N.B.: La version Braille de « it’s … my space »
      n’est pas disponible en raison de problèmes techniques.
 
Bein ça y est, la solution c’est le hérisson d’ordinateur.

quand ch’rai mort…

Quand ch’rai vieux, j’aurai un chien. Un chat aussi.
Le chien , ce sera pour aller le promener et traverser la rue juste quand le petit bonhomme passera au rouge, pour emm. les p’tits cons qui font gueuler les pneus de la caisse de leur frère pour frimer en ville.
Pour parler des choses de la vie avec ceux qui aiment bien les chiens. Pour qu’il suive le corbillard des PFG (c’est pas de la pub, ils ont le monopole) quand il ira du cocotier ou de la morgue au crematorium.
Le chat, soit il suivra avec son pote le chien, soit il profitera du corbillard, couché sur le cercueil, pour faire le voyage.
En attendant que le four chauffe, épluchez les oignons et coupez en fines rondelles …
Pas ce jour-là justement, les oignons pour faire croire qu’on pleure, pas la peine; c’est pas un recette de cuisine, mon truc!
Donc, je disais: En attendant que le four chauffe; elton john: "song for guy", "sorry seems to be the hardest word"; pink floyd: "wish you were here"; brassens: "supplique pour être enterré sur la plage de sète" (la moindre des choses, on aurait pu faire exception à la règle et respecter sa volonté!).
mozart: "requiem". chopin; adagio d’albinoni; queen: "show must go on".
Si vous en avez une bonne, ne vous grattez pas pour la raconter; çà détendra l’atmosphère. Fous rires bienvenus, fous pleurs non;
les larmes, çà fait couler le rimmel. Ni fleurs ni couronne, comme ils marquent en bas des faire-part (quelle horreur!)
Prévoyez un parapluie et une p’tite laine, météo france annonce un vrai temps de chiote ce jour-là.
Les cendres, dispersées du haut de la dune du pyla, et un peu plus bas, sur la plage du cap de l’homy.
Ne vous souciez pas pour la pollution, y aura du vent.
Avant celà, pour celui qui aurait besoin d’un rein, d’un os, d’une oreille, qu’il se serve.
Eviter le cerveau, pas assez performant, obsolète.
Avec ce qui restera sur mon compte en banque, allez prendre un petit remontant au bar des alouettes.
On n’a pas idée de mourir par un temps pareil! Jusqu’au bout il nous aura fait suer, le vieux gorille! l’est comme les pauves qui ne font aucun effort pour devenir riches, et qui culpabilisent les riches, les empêchant d’être heureux! font suer les pauves.
Ne vous inquiètez pas pour le chat et le chien, ils auront preneurs.
Bon, c’est à peu près tout; si toutefois j’ai oublié quelque chose, je referai un autre billet: "post scriptum", ante mortem bien entendu. Il est 09h72.
A bientôt donc!